J'avais un amant depuis quelques mois
Je l'aimais de toute mon âme
Mais il m'a quittée sans savoir pourquoi,
Il a brisé mon cœur de femme
Et depuis son départ je vais tous les soirs
Dans toutes les boîtes où l'on soupe
Je cours tout Montmartre espérant le voir
Et le champagne emplit ma coupe

Quand je suis grise
J'dis des bêtises
Et j'oublie mon gigolo
Comme les copines,
Je me morphine,
Ca me rend tout rigolo
Je prends de la coco,
Ca trouble mon cerveau
L'esprit s'envole
Je sens mon cœur
Plein de bonheur
Je deviens folle

Tout le jour je dors mais quand la nuit vient
Mon existence est effroyable
Soit à l'Abbaye, Rat Mort, Tabarin
Je me promène de table en table
Parmi les fêtards, les cris, les chants,
Je cherche sa frimousse blonde
Ses jolis yeux noirs et ses blanches dents
Les seuls que j'aimais en ce monde

Quand je suis grise
J'dis des bêtises
J'amuse tous les gigolos
Comme les copines,
Je me morphine,
Ca me rend tout rigolo
Je prends de la coco,
Ca trouble mon cerveau
L'esprit s'envole
Et mon chagrin
S'enfuit au loin
Je deviens folle

Mais ce soir comme tous les soirs précédents,
Je sablais encore le Champagne,
Soudain j'aperçus mon ancien amant
Avec sa nouvelle compagne.
Les tziganes jouaient un brillant tango,
Dans ses bras, il tenait sa belle
Et moi, dans la main, j'avais un couteau
Et ma vengeance fut cruelle

Quand je suis grise
J'fais des bêtises
J'ai tué mon gigolo
D'vant les copines
Comme une coquine,
Dans l'cœur, j'y ai mis mon couteau
Je veux de la coco
Ca trouble mon cerveau
L'esprit s'envole
Près du Seigneur
Mon amant d'cœur
M'a rendue folle.

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct