Belle…
Sur le carré tu la traînes.
Il est tard une voiture freine.
Et les larmes aux creux des veines…
Chaque heure est son dernier rêve.
Sauvée par ta blancheur vénérable…
Qu'est-ce qu'on va dire à demain si tu la gardes?
Ce qu'elle a d'elle s'endort derrière.
Tes murs d'extase impénétrables.
Belle et sans armes contre la mort.
Elle est là...
À te plaire encore.
Malgrés tes allures qu'elle aime.
Il y a son regard blême.
Et ses larmes aux creux des veines.
Chaque heure est son dernier rêve.
Qu'est-ce qu'on va dire à demain si tu la gardes?
Ce qu'elle a d'elle s'endort derrière.
Tes murs d'extases impénétrables.
Belle et sans armes contre la mort.
Elle est là à te plaire encore.
Elle est là, à faire fermer les histoires…
Elle est là, à faire fermer les histoires…
Elle n'en a jamais assez…
Jusqu'au matin, jusqu'au soir.
Règne un frisson bien trop froid.
Elle n'en a jamais assez.
Risquant leurs vies plus qu'encore.
Tu les doses au quart de toi.
Belle et sans armes.
Belle et sans armes.
Belle et sans armes.
Qu'est-ce qu'on va dire à demain si tu la gardes?
Ce qu'elle a d'elle s'endort derrière.
Tes murs d'extase impénétrables.
Belle et sans armes contre la mort.
Elle est là à te plaire encore.
Elle est là...

Submit Translation Add to playlist Size Tab Print Correct