J'ai fait mon devoir citoyen.
Assis dedans mon divan.
Dedans, devant l'écran blême.
Où sont passés le noir et le blanc?
C'est la téléaddiction.
C'est beau et séduisant.
Et c'est la contradiction.
Ou tout devient cathodique.
L'affaire est inconcevable.
J'aurais pensé voir de haut.
Des images imaginables.
Mais voilà, c'était bien plus beau.
C'est la téléaddiction.
C'est beau et séduisant.
Et c'est la contradiction.
Où tout devient cathodique.
Où tout deviens chaotique.
Les couleurs ne mentent pas.
J'y croyais bien plus avant.
De voir sur écran géant.
Superman et les grands.
Faire taire le sang…
Voilà le coeur.
Du meuble incandescent dessin.
Et moi j'ai peur.
Mais ce mal est le mien.
C'est la téléaddiction.
C'est beau et séduisant.
Et c'est la contradiction.
Où tout devient cathodique.
Oui c'est la télévision.
C'est beau et séduisant.
Et c'est la « T.V. lésion».
Où tout devient chaotique.
J'aurais dû la laisser fermée.

Submit Translation Add to playlist Size Tab Print Correct